Demo
  • citoyenfrontmini 01
  • citoyenfrontmini 02
  • citoyenfrontmini 03

Coup de Grisou

Article du Dauphiné libéré Publié le 15-05-2014

C’est un véritable coup de grisou propre à faire exploser la sérénité annécienne que risque de déclencher la publication du récent rapport de l’OMS, sur la qualité de l’air dans le monde. L’Organisation mondiale de la Santé a examiné la pollution aux particules fines de 1 600 villes réparties dans 91 pays et publié un classement, selon lequel Annecy serait la deuxième ville la plus polluée de France derrière Douai (Nord)…

Un pavé lancé dans “le lac le plus pur d’Europe” par un organisme dont le sérieux et la respectabilité ne peuvent pas être mis en doute.

La préfecture n’est cependant pas la seule ville du département à figurer dans le top 5 des villes polluées. Annemasse arrive en 3e position. Deux villes de Haute-Savoie sur le podium, loin devant Grenoble, Marseille ou Paris… de quoi donner des sueurs froides à tous ceux qui comptent sur “l’air pur de nos montagnes” pour attirer les touristes. Et encore, aucune commune de la vallée de l’Arve ne figure parmi les 81 villes françaises du classement.

Bien sûr, on pourrait trouver quelques remarques à opposer aux sages de l’OMS, pour atténuer le constat accablant. L’année retenue pour l’étude (2011), a ainsi été une année noire, exceptionnellement polluée à cause d’une météo particulièrement défavorable. Mais cela vaut aussi pour Chambéry et Grenoble, qui sont situées plus loin dans le classement.

On pourrait ergoter également sur le polluant retenu (uniquement les particules fines) ou l’emplacement des stations sélectionnées par l’OMS et le choix, pour Annecy, de celle de Loverchy (près de l’avenue du Rhône) plutôt que celle de Novel, plus éloignées du trafic, mais une analyse des données relevées par Air Rhône-Alpes, l’organisme chargé d’analyser la qualité de l’air au quotidien, montre que les différences ne sont pas flagrantes.

Le constat est donc là. En matière de pollution, Annecy et Annemasse ne font pas mieux que la vallée de l’Arve, considérée comme le mauvais élève du département depuis plusieurs années.

Stéphane BOUCHET

 

Mots-clés: Environnement

Newsletter de l'Écho Gican