Demo
  • citoyenfrontmini 01
  • citoyenfrontmini 02
  • citoyenfrontmini 03

Ah ! L’orthographe…

Najat au tableau
Le chapeau de la cime, ne tombera plus dans l’abîme (qu’on écrira dorénavant : abime)…

Et, la France s’émeut, rouspète… affiche sur Facebook « Je suis circonflexe ».

Avant tout, soyons sérieux et respectons le slogan né en janvier 2015 : « Je suis Charlie »

Après l’annonce de l’application d’une réforme qui date tout de même de 1990, alors que la jeune Najat, âgée de 13 ans, devait être au collège — Ne faisons donc pas porter à cette ministre, le « chapeau » de cette réforme — les journalistes se rendent sur les marchés et questionnent : Comment écrivez-vous : oignon, On hésite : O.I.N.Y.O.N. (Je n’invente pas)

« Bon, dorénavant mettez un bel ognon dans votre bœuf-carottes, c’est délicieux. »

A la sortie de l’école une jeune maman est scandalisée d’apprendre la suppression du « ph » de nénuphar.

— Mais au fait, comment écrivez-vous ce mot ?

— N.E.N.U.P.H.A.R.D

— Avec un « D » ? Vous êtes sûre ?

— Mais oui, ARD comme à la fin de bavard, placard…

Ah, cette orthographe…quel cauchemar ! (et, non… pas de « d » non plus, et pourtant on dit bien cauchemardesque…). Je lui susurrerai bien à l’oreille à cette jeune dame que le mot d’excuse qu’elle a envoyé à la maitresse de son fils, contenait plusieurs fautes d’accords élémentaires…

Alors, je me suis posé une question existentielle :

« Pourrai-je encore téléphoner à mon pharmacien et photographier les éléphants et les phoques ? »

Ouf, je suis rassurée ! L’origine grecque de ces mots leur permet de conserver leur « ph ».

Alors, pourquoi les nénuphars de mon bassin sont-ils génétiquement modifiés ?

Eh  bien, tout simplement, pour retrouver leur orthographe d’origine. C’est un mot d’origine arabo-persane qui a été écrit avec un « f » de 1762 à 1935 et dont l’orthographe avait ensuite été modifiée…

Quel média nous a apporté cette information ? Aucun ! on préfère… créer le buzz en se focalisant sur trois mots : oignon, nénuphar et circonflexe… Que de fausses informations ! Que de modifications annoncées, qui n’existent pas !

On me dit que coût devient cout.

Je suis donc allée questionner mon boulanger. Je suis rassurée… Même si l’orthographe change, le cout de la baguette reste le même !

Quant à ce jeune, même s’il jeûne durant Carême, on le fera toujours souffrir avec le passé simple et l’imparfait du subjonctif, temps pour lesquels il continuera à utiliser l’accent circonflexe, tout comme pour les homonymes : jeune/jeûne, mur/mûr, sur/sûr. On ne supprime l’accent circonflexe que sur les i et les u quand il n’a pas d’origine étymologique.

On continuera à écrire hôpital qui un jour avait remplacé le mot « hospital », tout comme « fenestre » était devenu fenêtre. L’apparition de cet accent circonflexe qui remplaçait la lettre « s », était déjà la conséquence d’une réforme de l’orthographe. Il y en a eu beaucoup au cours des siècles.
C’est ainsi que le « oi » est devenu « ai » et qu’on ne parle plus le François, mais le Français et qu’au fil du temps de nombreuses modifications ont amélioré ou compliqué l’orthographe française pour le plus grand plaisir de Odette et Edouard Bled.

Car, quelle langue offre autant d’exceptions que la nôtre ? Aucune règle d’orthographe, sans le mot SAUF… Les mots en ou, prennent un s au pluriel, SAUF… (Ça, c’est la règle que tout le monde connaît !!!)

J’ai donc pris le temps de regarder d’un peu plus près cette réforme et j’ai découvert qu’il y a plein de modifications qui relèvent du bon sens et qui devraient supprimer de nombreuses ambigtés (que vous écrirez dorénavant : ambigüités, tréma sur le u, comme pour ambigüe). Justement ce fameux tréma, que l’on ne sait jamais où placer, les 2 l ou 2 t dans la conjugaison, que l’on n’arrive pas toujours à justifier.

Soyez rassurés : la grammaire et toutes les difficultés et les pièges orthographiques subsistent et les zéros continueront à fleurir en dictée.

Il y a, actuellement, tellement de fantaisie dans l’écriture des prénoms et tellement de raccourcis orthographiques dans la rédaction des SMS, que l’on peut avoir un peu plus d’indulgence pour ces quelques modifications orthographiques

Ceux qui excellent dans ce domaine, pourront continuer à utiliser la graphie qu’ils préfèrent, puisque : « Aucune des deux graphies [ni l'ancienne ni la nouvelle] ne peut être tenue pour fautive. » Les autres pourront toujours se retrancher derrière cette excuse : « Avec la réforme de l’orthographe, on ne sait plus écrire !!! »

Quant à moi, je ne prétends pas : ne pas avoir fait de fautes dans ce texte… Car, comme tout un chacun, il m’arrive de laisser quelques coquilles et d’avoir envie de mettre 2 f à pantoufle (puisqu’on en a deux  !) ou ph à agrafe !

Pour finir, je conseille vivement à tous les internautes de taper «  réforme de l’orthographe » sur le clavier de leur ordinateur et de découvrir par eux-mêmes le contenu de celle-ci… Après chacun pourra se faire une opinion personnelle pour l’approuver ou la désapprouver…

Mais, au-moins, serez-vous exactement informés !

Marie-Jeanne Déronzier

Mots-clés: École, Politique

Newsletter de l'Écho Gican